La refondation de la psychanalyse !

 

La Psychanalyse a bien été la peste promise par S. Freud, mais comme cette dernière elle ne fait plus peur, voire même on en guérit.

Plus largement la Psychanalyse, a perdu de son aura, de sa superbe, de sa noblesse de part le monde y compris en France où elle constituait jusqu’à peu un bastion de résistance.

A qui la faute ?

Aux psychanalystes bien sûr, surtout les plus dogmatiques et intégristes d’entre eux, en tant que gardiens du temple qui, ne voulant jamais jeter le bébé avec l’eau du bain, ont conservé la Psychanalyse dans son jus pendant plus d’un siècle et demi, au point de la rendre impropre.

Alors qu’il est aujourd’hui de salubrité publique de sauver la Psychanalyse avec un grand P, celle qui fait du bien au Sujet, il est grand temps de trier les concepts de celle-ci, entre ceux qui en font encore une clinique pertinente, et ceux obsolètes qui la ringardisent, voire la pervertissent.

La refondation de la Psychanalyse est une urgence, avant qu’elle ne perde tout crédit. Cette refondation devra se faire à l’envers de sa fondation c’est-à-dire par les « sans-noms », les « sans-grades » c’est-à-dire, les patients et les cliniciens, autres que ses disciples de renom, car c’est à ce prix que l’on débarrassera le bébé de ses souillures.

Le C.F.D.P. inaugure donc, ici et maintenant, l’énorme chantier de cette refondation nécessaire de la Psychanalyse, où les cultes des fondateurs et de ses apôtres, ne sont plus de mise, où seule la clinique avérée, nous servira d’arbitre pour sauvegarder et valoriser les concepts opérants.

Cette vaste refondation théorique et pratique va se faire sous la forme d’un travail collaboratif selon les principes de l’Intelligence Collective, qu’un Colloque de consensus viendra valider avant d’en produire une publication qui fera trace de cette nouvelle mouvance analytique.

Le chantier est lancé dès à présent entre deux collèges de travail collaboratif, d’une part l’un par des témoignages de bénéficiaires de la Psychanalyse et d’autre part des cliniciens de tout courant qui tenteront d’exposer dans un langage clair, les concepts théoriques et cliniques qu’il conviendrait de conserver pour une clinique contemporaine de la psychanalyse, et ceux qui n’auront d’autres valeurs qu’historiques.

A vos ordinateurs, pour produire des textes sur cette refondation qui seront publiés sur notre site www.cfdpsy.com afin d’être enrichis par l’Intelligence Collective de tous les contributeurs.

 

Bien à vous.

Bruno DAL PALU – Président du C.F.D.P.

 

Share

Laisser un commentaire